Quel est le champ de couverture des répéteurs ?

C'est une question souvent posée à laquelle il n'est pas possible de répondre sans connaître un minimum de données sur les conditions d'implantation du répéteur. Le point le plus important est le niveau de champ reçu au niveau de l'antenne de capture.
En GSM, si celui-ci est faible (<-70 dBm) la zône couverte ne sera que de quelques mètres, voire quasiment nulle. Avec un champ correct (environ -50 dBm), la couverture pourra atteindre quelques centaines de m2.
Pour les applications en bande UHF, les microrépéteurs peuvent couvrir quelques centaines de m2 avec des niveaux de champ captés de l'ordre de -60 dBm. Dans le cas où les champs reçus sont plus faibles ou les surfaces à couvrir plus grandes, l'utilisation de répéteurs de forte puissance est conseillée.
En tout état de cause, nous pouvons vous conseiller en fonction du dimensionnement et de la position de votre installation.